Activités et missions

Publiée en avril 2018, la feuille de route du gouvernement pour l’Economie Circulaire comprend 50 mesures dont l’une concerne directement l’Ecologie Industrielle et Territoriale. La mesure 46 souhaite notamment renforcer les synergies entre entreprises et promouvoir l’EIT dans les schémas régionaux des Régions.

Afin d’accompagner et déployer ces initiatives, le pôle d’innovation SYNERGÎLE met en place la mission Ecologie Industrielle et Territoriale en novembre 2018.

Cette dernière résulte de la combinaison du projet EIT initié en 2015 par le Grand Port Maritime de Guadeloupe et du Programme Territorial de Synergies Inter-entreprises lancée par la DEAL Guadeloupe en collaboration avec l’Institut National de l’Economie Circulaire.

Trois axes du développement durable

 La mission EIT a pour ambition :

  • De répondre aux problématiques environnementales
  • De faire émerger des synergies inter-entreprises, réalisables à court et moyen terme, en vue d’économies globales et durables
  • De participer à la création d’activités et d’emplois

 

Qu’est-ce que l’Écologie Industrielle Territoriale ?

L’écologie industrielle territoriale consiste à valoriser les déchets inexploités des uns en ressources utiles pour les autres afin de les substituer à l'usage des ressources naturelles. L’EIT permet aussi de mutualiser les services et les équipements afin de réduire les besoins, rentabiliser un investissement ou optimiser la fin de vie d’un produit.

 « Nous pouvons dire que l’Ecologie Industrielle est un concept qui formalise à l’échelle des industries ce que nos grands-parents pratiquaient avec le troc, ou encore le système de consigne.
En nous inspirant de la nature, à travers le biomimétisme, nous pouvons également trouver des solutions innovantes pour consommer et produire plus raisonnablement.
L’Archipel Guadeloupe possède une diversité de territoires avec des identités fortes. Les activités éparses et spécifiques à chaque territoire produisent néanmoins des sous-produits qu’il convient de réduire ou des co-produits qu’il convient de mutualiser. Au centre de cette diversité territoriale se trouve la zone industrielle de Jarry, 3ème plus grande zone d’activité de France qui concentre près de 3500 entreprises. L’Ecologie Industrielle Territoriale pourrait contenir à long terme l’impact environnemental du développement économique de la Guadeloupe.»


Josué GERVELAS, Responsable du département EIT

 

eget lectus id elit. accumsan elit. et, venenatis sed non ipsum libero
Share This