Le projet Bois Durahmen s’est achevé !

Lien de la veille
Type : ,

Réalisé par ANCO, l’Université des Antilles, S3CB et l’Université Clermont Auvergne, le projet Bois Durahmen avait pour objet de réaliser une cartographie fine des humidités du bois mis en oeuvre en Guadeloupe. En effet, la teneur en humidité du bois a une incidence sur sa résistance et sa rigidité, et influe donc sur le dimensionnement de l’élément bois qui peut être utlilisé pour la construction d’ouvrages bâtis.

Dans le cadre de ce projet, pendant plus deux ans, les données de 16 stations de Météo France réparties dans 10 zones météo de la Guadeloupe ont été analysées, les humidités instantanées du bois en oeuvre ont été mesurées tous les quinze jours sur plus d’une centaine de sites en Guadeloupe. Des éléments en bois (poutre et aretier) d’une maison individuelle en bois ont également été instrumentés.

Les résultats de l’étude permettent de donner une cartographie avec les valeurs d’humidité théorique d’équilibre du bois (déduites des données des stations Météo France) et d’humidités instantanées mesurées sur sites (humidité minimale, maximale, moyenne et écart) identifiant les zones géographiques conduisant de part leurs fortes valeurs à une classification en classe de service 3 (la classe de service selon la norme de construction NF EN 1995-1-1 traduit l’humidité théorique d’équilibre du bois en service). A ce jour, la méconnaissance de l’humidité du bois dans un lieu donné pouvait conduire à prendre comme hypothèse une classe de service bois plus contraignante que nécessaire et donc à augmenter le coût de la construction (la classe de service 3 étant la plus défavorable). Le coût d’un bâtiment peut passer alors du simple au double selon la classification en classe de service adoptée comme hypothèse pour le dimensionnement des éléments bois, d’où un risque de mettre en péril la filière bois. Les perspectives sont majeures puisque ce travail de qualité pourrait donner lieu à des règles professionnelles pour la construction en Guadeloupe.

Au mois de janvier 2019, le logiciel réalisé dans le cadre de ce projet et le rapport technique synthétique seront mis à la disposition du public.

Consultez les conclusions et perspectives du projet Bois Durahmen en cliquant sur : BOISDURAMHEN971_ConfRestitution_N10

 

Lauréat de l’appel à projets 2015 de Synergîle, le projet Bois Durahmen a été réalisé grâce aux fond européens FEDER, administrés par la Région Guadeloupe.

Le projet Bois Durahmen a également fait l’objet d’une cartographie du territoire martiniquais.

 

Contact : M. Paul QUISTIN, Directeur Technique Solidité, ANCO GUADELOUPE, 06 90 55 08 61

sem, nunc elit. consequat. ut mattis tristique