REBECCA: Mise en place d’une filière de production d’électricité à partir de biomasse

Le projet REBECCA vise à mettre en place une filière de production d’électricité à partir de biomasse cultivée spécifiquement pour cet usage.

Si les différents aspects de la valorisation de la biomasse issue de l’industrie de la canne à sucre (bagasse) sont connus et parfaitement maîtrisés, l’utilisation à des seules fins de production électrique de biomasse, spécialement cultivée, nécessite la mise en place d’un programme de recherche et de développement qui ambitionne de donner des éléments pour répondre, à terme, à de nombreux enjeux, parmi lesquels :

– permettre le développement par la création de richesses endogènes ;

– participer à la maîtrise de l’évolution du coût de l’énergie ;

– assurer la reconversion des sols contaminés par la chlordécone et d’une productivité sucrière faible (zone de Capesterre);

– contribuer à l’évolution favorable du bilan carbone de la planète

– limiter le transport des matières premières;

– réduire la dépendance à l’énergie fossile ;

– réaliser des aménagements structurants de zones à faible densité industrielle ;

 

Le projet de recherche doit répondre à toutes les inconnues d’ordres agronomique, économique et socio-économique qui, actuellement, ne permettent pas la réalisation industrielle d’un tel projet. L’objectif industriel de ce programme est d’aboutir à la construction de centrales électriques de moyenne puissance (8 à 10 MW de puissance continue nette), traitant une biomasse cultivée sur une zone d’environ 1000 à 1300  hectares.

Les partenaires du projet 

  • CIRAD
  • Sarl Cann’Elec Développement
fringilla risus. Sed vulputate, Praesent ipsum leo felis